Kimono upcyclé. Robe beige et rouge en soie avec peinture florale.

Cette robe est formée de bandes de tissu qu’il restait d’un kimono que j’avais quasi épuisé.

Le devant et le derrière sont composés de bandes de largeur différente.

Sur chaque côté, une longue bande (18 cm de largeur) qui couvre le devant et l’arrière.

Au centre, deux bandes (18 cm et 9 cm de largeur) devant, et idem pour l’arrière.

Puis, vu qu’il subsistait très peu de tissus, j’ai exploité la doublure du kimono sur les deux côtés et le bas pour compléter les parties centrales qui étaient trop justes.

Un seul morceau de la robe a des décorations, alors essayez de préserver tous les petits bouts de tissus. Le plus insignifiant peut jouer un rôle stratégique car tout tissu décoré a le pouvoir  d’illuminer des robes monotones de façon discrète mais grandiose.

 

 

Les bandes sont des moitiés (18 cm) de tissu de base (36 cm de largeur) ou des quarts (9 cm). Pour empêcher qu’elles s’éfilochent, il faut tout d’abord plier deux fois les bords sur la longueur et les coudre.

 

Assembler les 4 bandes, côté avant et côté dos.

 

Sur le bord du col, j’ai voulu égayer le tissu uni avec du fil métallisé. Pour que la couture soit résistante, utiliser un fil basique, en polyester, puis une bobine de fil métallisé généralement destiné à la broderie. Appliquer la couture sur la partie recto du tissu pour que le brillant se voit.

( pour des conseils sur les fils métallisés voir cet article )

Repasser pour aplanir.

Kimono upcyclé. Robe beige et rouge en soie avec peinture florale.

 

Ensuite, assembler les deux blocs centraux de tissu avec les bandes de côté.

J’ai utilisé la doublure du kimono. Vu qu’elle était fine, pour obtenir cette bande, j’ai plié le tissu en quatre.

J’ai cousu sur la longueur et une largeur (bout blanc). Puis, j’ai retourné la bande de l’intérieur, pour que la couture soit invisible.

 

J’ai refermé le bout rouge par un filet d’or bien visible.

 

 

Joindre les deux bandes aux côtés, à 25 cm ou plus à partir du haut.

 

Une partie de la bande dépassera la longueur des parties centrales.

 

Voilà ce que cela devrait donner quand tout est attaché, côté recto.

 

 

Enfin, pour rallonger la robe, ajouter une bande horizontale aux centres avant et arrière.

Après avoir replié les deux côtés à l’aide d’épingle, coudre une ligne de gauche droite près du rebord, côté verso de la bande sur côté recto du centre.

 

Cette couture ne sera donc pas visible sur le recto du centre.

 

Puis, plier la bande en deux.

 

Sur le verso, replier le tissu, 0,5- 1cm à l’intérieur, un peu au-dessus du bord de la bande intérieure, pour couvrir la couture.

Il faut bien coincer la bande avec des aiguilles.

 

Comme pour le reste, sur le devant et l’arrière, attacher la bande au bas avec du fil brillant, donc coudre sur la surface, sur la partie juste au-dessus de la bande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bas, cela se présente ainsi.

Kimono upcyclé. Robe beige et rouge en soie avec peinture florale.

 

 

Au niveau des manches, plier le rebord une fois vers l’intérieur, et appliquer aussi une couture avec du fil métallique.

Repasser et admirer le tout.

La robe est légèrement plus serrée que les autres modèles présentés jusqu’à maintenant et convient plutôt aux tailles 38-40.

 

Kimono upcyclé. Robe beige et rouge en soie avec peinture florale.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.